13h15 le dimanche – Soigneurs de terres

Je pense que cette semaine beaucoup d’entre vous ont vu le repartage d’Élise Lucet : Cash investigation “Produits chimiques : nos enfants en danger”. Si ce n’est pas le cas, je vous invite à le faire rapidement via le lien suivant : Reportage Cash Investigation.

Future maman – et déjà bien sensibilisée à cette problématique – il est évident que ce sujet m’a de suite intéressé. J’espère vivement que ce reportage sur les produits chimiques de synthèse vous interpellera et vous fera comprendre pourquoi une agriculture biologique, respectueuse de l’homme et de l’environnement, est essentielle pour les générations futures.

 

Aujourd’hui, à Strasbourg, c’est tout gris et sous la pluie !

J’en profite donc pour faire un petit tour sur le net entre la rédaction de deux procédures BPF pour l’atelier. Je viens, à l’instant, de visionner “13h15 le dimanche – Soigneurs de terres” et je souhaite partager ce reportage avec vous. Il fait écho à celui d’Élise Lucet et montre qu’une autre agriculture est possible, tout en conservant la notion de rendement.

On part ainsi à la rencontre de Claude et Lydia Bourguignon, nos médecins des sols, de Jean-Christophe Bady (La Prairie de Victorine) qui nous explique les changements opérés sur son exploitation, mais également de Roland Feuillas, le boulanger des farines anciennes ou encore de ce touchant monsieur, Bernard – premier client du couple Bourguignon – qui parle de sa prise de conscience il y a 25 ans.

On y réhabilite aussi le terme de paysan, trop souvent perçu comme péjoratif. Parce que ne l’oublions pas, païsant “celui qui habite la campagne et cultive la terre” (source), c’est surtout celui qui nourrit les autres… notamment, les petits rats des villes comme moi !

On fera l’impasse sur la question posée à 24 min 40 sec… parce que je crois que la réponse – ou plutôt le vide absolu – se suffit à elle-même…

Enfin, on y découvre la Ferme du Bec Hellouin, un lieu qui semble magique et que j’espère pouvoir visiter lors d’une virée en Normandie.

 

J’en profite pour indiquer aux alsaciennes et alsaciens qui souhaitent acheter des pains fabriqués à partir d’anciennes semences paysannes – donc moins riches en gluten – de contacter La Ferme aux Sept Grains – Le fournil que vous pourrez retrouver en dépôt dans plusieurs magasins bio de la région.

By |2017-02-06T12:15:50+00:007 février 2016|Initiatives|0 commentaire

About the Author:

Depuis 2009, je me passionne pour la dermo-cosmétique naturelle. En 2016, j'ai créé à Strasbourg mon atelier de fabrication de savons et cosmétiques artisanaux. Mes produits sont tous certifiés bio par Ecocert selon le référentiel Cosmos Organic. Fabriqués à la main, chacun de mes soins est unique !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.