L’INCI ou comment décrypter les étiquettes

Aujourd’hui, je vous propose un article un peu technique, donc un peu long mais qui aura l’avantage, pour celui qui le lira jusqu’au bout, de lui apprendre à décrypter les ingrédients – la liste INCI – des cosmétiques qu’il utilise.

Pour les plus pressés, je vous invite tout de même à aller à la fin de l’article pour découvrir les ingrédients qui composent la crème à la boîte bleue que nous connaissons tous et qui a vu le jour au tout début du 20ᵉ siècle.

 

Commençons par quelques définitions

Selon le Règlement européen CE n°1223/2009, on entend par :

« produit cosmétique », toute substance ou tout mélange destiné à être mis en contact avec les parties superficielles du corps humain (épiderme, systèmes pileux et capillaire, ongles, lèvres″ et organes génitaux externes) ou avec les dents et les muqueuses buccales en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d’en modifier l’aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles. »¹

« ingrédient »toute substance ou mélange utilisé de façon intentionnelle dans le produit cosmétique au cours du processus de fabrication.¹

L’International Nomenclature of Cosmetic Ingredients ou INCI – prononcé

[inki] – est le nom, certes un peu barbare, de la liste des ingrédients qui composent un produit cosmétique. Cette liste a été instaurée en 1973 par une association américaine regroupant des fabricants de cosmétiques. Son utilisation est obligatoire en Europe depuis 1998 ou 1999. Ainsi, peu importe où le produit cosmétique est commercialisé, les ingrédients seront nommés de manière unique et identique.

(Relativement) Facile à décrypter pour les spécialistes du domaine, l’INCI l’est moins pour les néophytes et même pour moi quand il s’agit d’ingrédients synthétiques.

 

Voici donc quelques informations qui vous permettront d’y voir un peu plus clair

Les ingrédients de la liste INCI sont ordonnés de manière décroissante. Plus on avance dans la liste moins l’ingrédient est dosé dans le produit. Les ingrédients dont la concentration est inférieur à 1 % peuvent être mentionnés dans le désordre mais après ceux dont la concentration dans le produit est supérieure à 1 %. Sachez également que seuls les composants dont la concentration est > 0,01% doivent être indiqués dans un produit rincé. Cette limite s’abaisse à 0,001% dans un produit non rincé.

Il est bon de rappeler que certains composants, notamment certaines huiles essentielles, doivent être dosés à de faibles quantités car ce sont des actifs très puissants.

Plusieurs substances que j’appellerai « douteuses » sont également limitées par la réglementation comme :

  • les parabens : leur concentration maximale dans un cosmétique est de 0,4 % pour un seul paraben et de 0,8 % dans le cas d’un mélange de parabens,
  • le methylisothiazolinone, dont on entend beaucoup parler en ce moment puisqu’il remplace certains parabens : sa concentration est limitée à 0,01 %
  • et plein d’autres…

 

Sachez également que…

Pour une même plante, il est possible d’avoir plusieurs dénominations en fonction du composé utilisé².

Par exemple, on pourra lire pour la lavande :

  • LAVANDULA ANGUSTIFOLIA correspond au nom latin de la lavande vraie.
  • LAVANDULA ANGUSTIFOLIA FLOWER correspond aux fleurs de la lavande vraie intégrée de manière brute.
  • LAVANDULA ANGUSTIFOLIA OIL correspond à l’huile essentielle de lavande vraie.
  • LAVANDULA ANGUSTIFOLIA WATER correspond à l’hydrolat de lavande vraie.
  • LAVANDULA ANGUSTIFOLIA EXTRACT correspond à un extrait de lavande vraie.
  • LAVANDULA ANGUSTIFOLIA POWDER correspond à de la poudre de lavande vraie.

On peut encore être plus précis en désignant la partie de la plante utilisée :

  • LAVANDULA ANGUSTIFOLIA FLOWER WATER correspond à l’hydrolat de fleur de lavande vraie.
  • LAVANDULA ANGUSTIFOLIA FLOWER EXTRACT correspond à un extrait de fleurs de lavande vraie (par exemple : une infusion des fleurs uniquement).
  • LAVANDULA ANGUSTIFOLIA FLOWER/LEAF/STEM EXTRACT correspond à un extrait de fleurs, feuilles et tiges de lavande vraie (par exemple : une infusion de la plante entière).
  • LAVANDULA ANGUSTIFOLIA FLOWER/LEAF/STEM OIL correspond à l’huile essentielle des fleurs, feuilles et tiges de lavande vraie.
  • LAVANDULA ANGUSTIFOLIA FLOWER POWDER correspond à de la poudre de fleurs de lavande vraie.
  • Etc.

Vous trouverez aussi des terminaisons qui se ressemblent :

  • LAVANDULA HYBRIDA OIL correspond à l’huile essentielle de lavandin grosso.
  • LAVANDULA SPICA FLOWER OIL correspond à une huile essentielle de fleur de lavande aspic.
  • LAVANDULA LATIFOLIA OIL correspond aussi à une huile essentielle de fleur de lavande aspic.
  • LAVANDULA HYBRIDA ABRIAL OIL correspond à une huile essentielle de lavandin abrial.
  • LAVANDULA STOECHAS FLOWER/STEM EXTRACT correspond à un extrait des fleurs et des tiges de lavande stœchade.

J’attire votre attention, car parfois, même en France, la dénomination n’est pas très précise. Il est souvent possible de lire « LAVANDULA ANGUSTIFOLIA » pour une huile essentielle, un hydrolat ou un extrait, ce qui n’est pas tout à fait juste.

Pour vous aider, aller faire une tour le COSING ou sur l’outil de recherche de l’Observatoire des cosmétiques.

 

Voici les règles d’écriture de l’INCI

  • Les extraits naturels sont inscrits en nom latin de la plante comme vous avez pu le voir dans les exemples ci-dessus. Pour les huiles, on aura aussi CANNABIS SATIVA SEED OIL pour l’huile de chanvre, BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER pour le beurre de karité, OLEA EUROPAEA FRUIT OIL pour l’huile d’olive…
  • Les noms de molécules et les noms usuels sont nommés le plus souvent en anglais. Par exemple, ZINC OXIDE pour l’oxyde de zinc, SODIUM BICARBONATE pour le bicarbonate de soude, SODIUM HYALURONATE pour l’acide hyaluronique, AVENA SATIVA PROTEIN EXTRACT pour de la protéine d’avoine, SODIUM HYDROXIDE pour l’hydroxyde de sodium.
  • Les huiles saponifiées s’écrivent différemment de leurs versions non saponifiées : SODIUM OLIVATE pour l’huile d’olive saponifiée à l’hydroxyde de sodium, SODIUM SHEA BUTTERATE pour le beurre de karité saponifiée à l’hydroxyde de sodium…
  • Les colorants sont codifiés par un « Colour Index ». Le colorant s’écrit CI puis un nombre à 5 chiffres. Le CI 77492 correspond à l’oxyde minéral jaune, le CI 77007 à l’oxyde minéral bleu ou encore le CI 77491 à l’oxyde minérale rouge. Contrairement à ce que j’ai pu lire sur internet, tous les CI ne sont pas dangereux ! Certains sont effectivement controversés et d’autres sont tout à fait bien toléré par la peau.
  • Les ingrédients odorants, les compositions parfumantes et aromatiques sont le plus souvent mentionnés par le mot « parfum ». Ce terme générique peut désigner aussi bien des parfums de synthèse que des huiles essentielles. Il permet au fabricant de protéger la formule de sa composition parfumante. Les compositions d’huiles essentielles peuvent aussi être indiquées selon le nom INCI de chacun des composants.
  • Dans tous les cas, il existe une liste de 26 substances parfumantes allergènes. Si la composition parfumante contient un ou plusieurs allergènes, dans des proportions données selon le type de cosmétiques, ils devront OBLIGATOIREMENT être indiqués dans la liste des ingrédients.

 

Mais n’oubliez pas !

L’INCI ne permet pas de connaître les quantités exactes utilisées pour la fabrication du produit afin de permettre une certaine confidentialité de la recette. Il ne permet pas non plus de connaître la qualité des matières premières (biologiques ou non) ni de connaître leur modes de fabrication (raffinées ou non).

 

Venons-en à notre petite boîte bleue

Nivea-INCI

Nous la connaissons tous, cette petite boîte. Telle une madeleine de Proust, son odeur doit rappeler des souvenirs à nombre d’entre vous. Sans paraben et sans conservateur, son look et sa formule restent inchangés depuis des dizaines d’années. Dès son apparition, elle rencontre un succès immédiat. En effet, elle se conserve plus longtemps que les autres crèmes de beauté réalisées à partir de graisse animale et végétale…

Mais décodons maintenant sa liste d’ingrédients. Vous verrez, elle va très vite expliquer pourquoi cette crème se conserve beaucoup plus longtemps :

AQUA, PARAFFINUM LIQUIDUM, CERA MICROCRISTALLINA, GLYCERIN, LANOLIN ALCOHOL (Eucerit ®), PARAFFIN, PANTHENOL, DECYL OLEATE, OCTYLDODECANOL, ALUMINUM STEARATES, CITRIC ACID, MAGNESIUM SULFATE, MAGNESIUM STEARATE, PARFUM, LIMONENE, GERANIOL, HYDROXYCITRONELLAL, LINALOOL, CITRONELLOL, BENZYL BENZOATE, CINNAMYL ALCOHOL.

On s’aperçoit qu’il y a beaucoup d’ingrédients dérivés de la pétrochimie en début de liste comme « PARAFFINUM LIQUIDUM », « CERA MICROCRISTALLINA » ou encore « PARAFFIN ». Ces composants sont inertes et permettent donc d’avoir un émulsion extrêmement stable. Je reviendrais sur ces ingrédients dans un prochain article pour vous expliquer leur action sur la peau.

  • AQUA : eau
  • PARAFFINUM LIQUIDUM : Paraffine liquide
    Un distillat obtenu lors du raffinage du pétrole ; c’est donc une graisse dite « minérale ». Il s’agit d’un agent antistatique, d’un émollient, d’un hydratant, d’un solvant et d’un agent de protection de la peau. Il peut aussi entrer dans la composition des parfums. Plus d’infos
  • CERA MICROCRISTALLINA : Cire microcristalline
    Une cire de paraffine ou d’hydrocarbures qui agit comme un liant, un stabilisateur d’émulsion, un opacifiant et un agent de contrôle de la viscosité. Plus d’infos
  • GLYCERIN : Glycérine
    Elle peut être d’origine végétale ou animale. C’est principalement un humectant et un agent de protection de la peau. Plus d’infos
  • LANOLIN ALCOHOL (Eucerit ®) : Alcool de lanoline
    Il agit comme liant, émollient ou agent émulsifiant. La lanoline est aussi appelée « graisse de laine » ou « cire de laine » ; c’est une graisse obtenue par purification et raffinage du suint, la graisse qui recouvre la toison des animaux à laine. C’est entre autre l’Eucerit® qui a fait le succès de cette crème ! Plus d’infos
  • PARAFFIN : Paraffine
    Comme pour la paraffine liquide, il s’agit d’un dérivé pétrolé qui agit comme émollient, hydratant et agent de contrôle de la viscosité. Plus d’infos
  • PANTHENOL : Panthénol (Provitamine B5)
    Un agent d’entretien de la peau d’origine synthétique. Plus d’infos
  • DECYL OLEATE : Oléate de décyle
    Cet ester de l’acool décylique et de l’acide oléique a une action émolliente. Plus d’infos
  • OCTYLDODECANOL : Octyldodécanol
    Il agit comme émollient et solvant. Plus d’infos
  • ALUMINUM STEARATES : Distéarate et tristéarate d’aluminium
    C’est un agent anti-agglomérant, émollient, stabilisateur d’émulsion, opacifiant et de contrôle de la viscosité. Plus d’infos
  • CITRIC ACID : Acide citrique
    Son action principale est de réguler le pH. Plus d’infos
  • MAGNESIUM SULFATE : Sulfate de magnésium
    Cet actif d’origine synthétique permet de contrôler la viscosité et de réduire la densité apparente d’un cosmétique. Plus d’infos
  • MAGNESIUM STEARATE : Stéarate de magnésium
    C’est un agent de texture et de consistance, un hydratant et un colorant blanc. Plus d’infos
  • PARFUM : Parfum qui peut être d’origine synthétique ou naturelle, végétale ou animale. Plus d’infos
  • LIMONENE, GERANIOL, HYDROXYCITRONELLAL, LINALOOL, CITRONELLOL, BENZYL BENZOATE, CINNAMYL ALCOHOL : allergènes présents dans les compositions parfumantes
    La plupart de ces allergènes peuvent être naturels ou synthétiques, mais l’Hydroxycitronellal – uniquement d’origine synthétique – nous indique un parfum synthétique.

 

Quelques liens pour vous aider

  • La vérité sur les cosmétiques, le site : il vous permettra également de connaître l’impact environnemental des différents ingrédients,
  • La vérité sur les cosmétiques, le livre, de Rita Stiens – édition Leduc.S (20 janvier 2012), collection Vie Quotidienne, ISBN-10 : 2848995033, ISBN-13 : 978-2848995038,
  • L’observatoire des cosmétiques,
  • Le flacon.

 

¹ RÈGLEMENT (CE) N°1223/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques

² http://ec.europa.eu/growth/tools-databases/cosing/

By | 2017-02-06T12:16:37+00:00 29 février 2016|Un peu de technique !|1 commentaire

About the Author:

Depuis 2009, je me passionne pour la dermo-cosmétique naturelle. En 2016, j'ai créé à Strasbourg mon atelier de fabrication de savons et cosmétiques artisanaux. Mes produits sont tous certifiés bio par Ecocert selon le référentiel Cosmos Organic. Fabriqués à la main, chacun de mes soins est unique !

Un commentaire

  1. […] voici la liste appelée aussi liste INCI […]

Laisser un commentaire