5 règles d’or pour lutter contre l’acné

On sait que les adolescents sont concernés mais ils ne sont pas les seuls. Après 30 ans, plus d’une femme sur quatre souffre d’acné tardive. Plusieurs facteurs peuvent être en jeu : stress, pollution, fluctuations hormonales ou encore certains aliments.

Voici 5 règles d’or pour lutter contre l’acné, même après 30 ans.

1. Nettoyez en douceur ta peau, tu devras.

Il est important de nettoyer sa peau afin de la débarrasser de ses cellules mortes ainsi que de son excès de sébum. En revanche, il faut éviter les produits trop agressifs.

La routine que j’affectionne est la suivante :
Le soir, lavez-vous les main. si vos yeux sont maquillés, démaquillez-vous les yeux avec un nettoyant douceur du type liniment oléo-calcaire ou avec de l’huile de jojoba. Nettoyez ensuite votre visage avec un savon saponifié à froid L’esperluète. Séchez votre peau en tapotant. Vaporisez (ou appliquez) un hydrolat de menthe poivrée bio.
Le matin, lavez-vous les main puis nettoyez tout votre visage avec un liniment oléo-calcaire. Vaporisez (ou appliquez) un hydrolat de menthe poivrée bio qui resserra les pores de votre peau et équilibrera le pH de la peau.

2. Les produits asséchants, tu supprimeras.

En cosmétique conventionnelle, on vante souvent l’action asséchante des cosmétiques. Attention, plus votre peau sera agressée plus elle réagira. Ainsi, si vous délipidez trop votre peau, vous éliminez également son film hydrolipidique et donc vous affaiblissez la barrière cutanée. Plus votre peau est « décapée », plus elle créera du sébum. Un excès de sébum entraîne, dans la majorité des cas, la formation de points noirs disgracieux qui peuvent se transformer en bouton. En décapant la peau régulièrement, vous entrez dans une spirale sans fin.

On privilégiera donc après le nettoyage doux un sérum visage adapté (30 ml) :

Huile de nigelle bio : 20% – 6 ml
Huile de jojoba bio : 30% – 9 ml
Huile de chanvre bio : 20% – 6 ml
Huile d’argousier bio : 20% – 6 ml
Huile de pépins de raisin bio : 10% – 3 ml
Vitamine E : 10 gouttes

Vous pouvez ajouter 2% soit 15 gouttes. Par exemple, le mélange suivant : HE Ravintsara bio 6 gouttes, HE Lavande vraie bio 6 gouttes et HE de  Tea tree bio 3 gouttes.

Une fois par semaine, vous pouvez également faire un masque à l’argile : diluez de l’argile verte (ou d’argile blanche pour les peau sensible et réactive) dans un peu d’eau de source (pas de récipient ou d’ustensile en métal) et appliquez sur la peau. Vaporisez régulièrement de l’eau sur votre masque pour qu’il ne s’assèche pas. Laissez poser 10 à 15 min.

Deux à trois fois par semaine (le soir), vous pouvez également faire une exfoliation en appliquant du gel d’aloe vera qui contient de l’acide salicylique, un acide de fruit à la propriété exfoliante très douce.

3. Du bon gras, tu mangeras.

On le sait tous, l’alimentation joue un rôle important sur notre peau. Contrairement à ce qu’on peut lire sur internet, n’évitez pas le gras, mais privilégiez les BONS gras. Les omégas 3 sont vos amis car ils ont une action anti-inflammatoire. Une cuillère à café matin et soir d’huile de cameline bio vous permettra d’avoir un bon apport en omégas 3.

4. Gratouiller, tu éviteras.

Hé oui, on le fait tous. Dès que l’on a une petite imperfection, les doigts nous titillent ! Pourtant, il faut savoir résister à la tentation. En gratouillant, vous irritez la peau qui s’inflamme et rougit. Vos ongles n’étant pas très propres, ils vont amener des bactéries qui peuvent infecter votre peau et augmenter son état inflammatoire.

5. Du soleil, tu te protégeras.

Le soleil est un faux-ami. Au moment de l’exposition, effectivement, on voit souvent une nette amélioration. Ce n’est qu’un leurre de courte durée. Sans protection solaire, votre peau risque d’avoir un effet rebond accentué au retour des vacances.

En effet, exposée au soleil la peau semble plus belle : le hâle donne l’aspect d’une peau plus uniforme et le soleil assèche les boutons. Néanmoins, l’exposition aux UV contribue à épaissir la couche cornée (couche superficielle de la peau). Les pores sont alors plus facilement bouchés par un sébum qui s’évacue plus difficilement. Cela favorise la formation de points noirs voir de microkystes.

Protégez-vous donc du soleil et pensez à bien hydrater votre peau en été. Utilisez une protection solaire adaptée et non comédogène. À la fin du printemps quand les premiers rayons de soleil apparaitront, mettez-vous quelques minutes au soleil mais sans exagération. Cela permettra à votre peau de s’adapter peu à peu au soleil.

 

Et, vous, avez-vous des conseils à partager ?

By | 2017-02-12T23:05:38+00:00 12 février 2017|Acné|0 commentaire

About the Author:

Depuis 2009, je me passionne pour la dermo-cosmétique naturelle. En 2016, j'ai créé à Strasbourg mon atelier de fabrication de savons et cosmétiques artisanaux. Mes produits sont tous certifiés bio par Ecocert selon le référentiel Cosmos Organic. Fabriqués à la main, chacun de mes soins est unique !

Laisser un commentaire