L’esperluète est la plus ancienne ligature de notre écriture. Même si son nom ne vous est pas familier, vous la connaissez forcément.

Si je vous dis qu’il s’agit du signe typographique « & », cela vous parle plus ?

Ce symbole désigne la conjonction de coordination « et », la figure du noeud et le symbole de l’union. Autrement dit, il s’agit d’un caractère typographique qui lie les choses entre elles.
Le sujet vous intéresse ? Vous pouvez en apprendre un peu plus avec la page Wikipedia ou avec cet article.

Pourquoi L’esperluète ?

Comme l’indique sa définition, ce signe met en relation avec l’autre et ainsi prend tout son sens dans mon projet.
Ce lien sera le fil conducteur de ma réflexion et me suivra tout au long du développement de mes produits.

Bien entendu, le but premier de L’esperluète est la création, la production et la vente de cosmétiques naturels, mais j’aimerai rajouter à cela une dimension sociétale et ainsi créer du lien :
– entre mes fournisseurs et moi,
– entre mes clients et moi,
– et pourquoi pas, entre mes fournisseurs et mes clients car je souhaite travailler avec des producteurs français ou locaux et ainsi faire découvrir leurs productions.

J’espère pouvoir, au fil des mois et des années, augmenter la proportion de mes achats en circuit court. Que ce soit pour les matières premières que j’utilise ou pour les accessoires que je commercialiserai, je vais attacher une grande importance à la qualité des produits ainsi qu’à leur provenance (locale, française, éthique…). Évidement, au départ tout ne sera pas parfait, mais selon l’adage que vous avez déjà dû lire, je pense que chacun peut faire sa part, comme le colibri.

Ma démarche vous intéresse, voir vous plaît ? Elle fait écho en vous ? N’hésitez pas à me suivre sur Facebook, à partager cet article ou vous inscrire à la newsletter.

Si part hasard, vous êtes producteur d’huiles végétales bios, d’huiles essentielles bios, fabricant d’objets en lien avec le bien-être et la cosmétiques, n’hésitez pas à me contacter via le formulaire.